Aller au contenu principal

Les polices de caractères pour les dyslexiques

Conseils de base à adapter en fonction des enfants et des élèves.

Certaines polices de caractères facilitent la lecture aux dyslexiques.

Généralement, elles leur permettent de mieux faire la différence entre les lettres comme b, d, p, q et u/n qui sont les plus confondues.

  • Éviter de mélanger dans un même document les polices.
  • Utiliser une taille de police plus grosse : 14, 16 et plus pour les lecteurs débutants.
  • Utiliser un interlignage de 1,2 voir de 2.
  • Éviter l’italique, préférer le gras, le changement de couleur ou le grossissement pour mettre en évidence.
  • Éviter les présentations en colonne, privilégiez la présentation linéaire au format paysage.
  • Aérer le document, utiliser plusieurs pages.

Attention : lorsque les caractères sont trop gros, notre empan visuel diminue (empan visuel : le nombre de lettres que l’œil voit en une fixation).

Les polices de caractères pour les dyslexiques : réduire les confusions, faciliter la lecture, réduire la surcharge cognitive.

Les polices de caractères qui conviennent le mieux aux dyslexiques sont plutôt sans empattement appelés en informatique « sans sérif ».

Téléchargez les polices de caractères

lexia

Andika-5.000

open_dyslexic

Intégrer sur Word les polices de caractères


 

Pour d’autres conseils : www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dyslexie-dysorthographie/police-de-caracteres-utile-aide-a-la-lecture/

 

%d blogueurs aiment cette page :