Aller au contenu principal

Responsable au collège, responsable au quotidien

Responsable : le mot responsable est employé ici dans le sens de raisonnable, sérieux, réfléchi.


6e

ACTIVITÉS EN CLASSE Responsable au collège

La sensibilité : soi et les autres

Objectifs de formation : Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments – S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie – Se sentir membre d’une collectivité.

  • Qu’est-ce que l’éducation ? écrire sous forme de mots sur une feuille A4 ce que représente l’éducation au collège. Puis exposition en classe sous forme de nuage de mots
  • Comment intégrer un élève en situation de handicap au collège ? vignette d’une BD à remettre dans l’ordre (TN picasa) – concevoir soi même une BD de 6 vignettes sur le handicap

Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

Objectifs de formation : Comprendre les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique – Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.

  • Le règlement intérieur lecture en binôme du règlement, réalisation d’une carte mentale du règlement intérieur
  • La Charte de la laïcité expliquée aux enfants remplir un tableau à double entrée sur la charte de la laïcité à l’école expliquée aux enfants
  • La Charte de la laïcité faire correspondre les articles de la charte de la laïcité à l’école expliquée aux enfants à ceux de la Charte de la laïcité

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

Objectifs de formation : Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté – Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général.

  • DÉBAT : Pourquoi y a-t-il des règles au collège ?

L’engagement : agir individuellement et collectivement

Objectifs de formation : S’engager et assumer des responsabilités dans l’école et dans l’établissement – Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique.

  • Jeu de rôle : comment régler un conflit au collège ? écriture, un conflit entre deux élèves, jeu de rôle
  • Les délégués de classe, des représentants élus réalisation d’un livret dépliant (rôle du délégué, qualité du délégué, déroulement de l’élection)
  • Je réalise une affiche contre le harcèlement
  • Je réalise une affiche pour respecter les différences

ACTIVITÉS EN CLASSE Responsable au quotidien

La sensibilité : soi et les autres

Objectifs de formation : Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments – S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie – Se sentir membre d’une collectivité.

  • Qu’est-ce qu’être un enfant ? écrire sous forme de mots sur une feuille A4 ce que représente l’enfant. Puis exposition en classe sous forme de nuage de mots
  • Une photo prendre une photo pour exprimer sa vision de la vie en tant qu’enfant. Réalisation d’une exposition photo.
  • Le droit à l’éducation dans le monde (en lien avec le thème 3 de géographie, les espaces peu peuplés)

Projection du film Sur le chemin de l’école : mise en perspective espaces à fortes contraintes et réalité scolaire 2h

 

Sur 2 pages, 2 tableaux identiques : à gauche (Présentation des enfants, conditions d’études), à droite (Leurs milieux de vie, les contraintes naturelles). Personnalisation du tableau, une couleur par enfant.

 

Présentation des enfants, conditions d’études Leurs milieux de vie, les contraintes naturelles
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le chemin de l’école est un film documentaire français réalisé par Pascal Plisson, sorti en 2013, 1h17.

Au Kenya, Jackson, 11 ans, doit marcher 15 km dans la savane et éviter les animaux sauvages comme les éléphants avec sa petite sœur.

Dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc, Zahira, 12 ans, rejoint son internat au terme de 22 km soit 4 heures de marche sur des chemins caillouteux.

En Argentine, Carlos, 11 ans, traverse à cheval les plaines de Patagonie sur 18 km, avec sa petite sœur comme passagère.

En Inde, Samuel, 11 ans, qui a perdu l’usage de ses jambes, est emmené à l’école par ses deux petits frères, qui poussent ou tirent son fauteuil roulant pendant plus d’une heure sur des chemins à conditions difficiles.

Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

Objectifs de formation : Comprendre les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique – Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.

  • La Convention internationale des Droits de l’Enfant présentation du texte.
  • La Convention des Droits de l’Enfant expliquée aux enfants Travail en groupe sur les 4 principes fondamentaux de la CIDE (priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant – la non-discrimination – Le droit à la vie, à la survie et au développement – Le respect des opinions de l’enfant). Illustrer les quatre principes par des images recherchées ou des dessins pour réaliser un panneau géant.

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

Objectifs de formation : Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté – Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général.

  • DÉBAT : Pourquoi n’y a-t-il pas de droits sans devoirs ?
  • DÉBAT : Comment être responsable sur Internet ?
  • Commission sur les responsabilités responsable au collège, responsable à la maison, responsable dans la rue, responsable avec les NTIC, responsabilité civile des parents. Recherche et compte rendu à la classe

L’engagement : agir individuellement et collectivement

Objectifs de formation : S’engager et assumer des responsabilités dans l’école et dans l’établissement – Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique.

  • Réalisation d’un livret : comment être responsable sur Internet ? réaliser un livret de 4 pages (p1, la couverture, p2 les dangers, p3 les usages, les précautions)

Cours & Documents d’étude

Le droit à l’éducation pour tous en France

Les enfants en France ont la chance de pouvoir tous aller à l’école. C’est Jules Ferry au XIXe siècle (1881-1882) qui a rendu l’école primaire obligatoire, gratuite et laïque. C’est le résultat d’une longue lutte contre les inégalités en riches et pauvres.

Aujourd’hui, l’accès au collège est accessible à tous et l’enseignement est obligatoire jusqu’à 16 ans donnant sa chance de réussir à tous.

Le collège : aider pour la réussite de tous

A l’entrée au collège, tous les élèves n’ont pas les mêmes chances de réussite. Le milieu social des élèves joue un rôle très important. De même, le métier d’élève ne s’apprend pas pour tous à la même vitesse. Certains ayant plus de facilité à s’y adapter.

Pour aider les élèves en difficulté, le collège organise des dispositifs d’aide scolaire.

Les adultes du collège sont appelés : la communauté éducative. Chacun possède une tâche bien définie. Il y a le personnel de direction (principal, principal adjoint), d’administration (gestionnaire, intendant, secrétaire), de service (agents de cantine, de l’entretien). Au personnel d’enseignement (les professeurs) s’ajoute le personnel de la vie scolaire qui encadre les élèves en dehors des cours.

Le collège et moi

Lieu de vie et d’apprentissage le collège me permet aussi d’acquérir des savoir-faire, des connaissances et des méthodes de travail. Mais j’y apprends aussi à vivre avec les autres.

En France, aujourd’hui, la scolarité est obligatoire à partir de 6 ans jusqu’à 16 ans.

Les élèves doivent se comporter comme des gens responsables et doivent acquérir de l’autonomie. Cela signifie : avoir son matériel en classe, écouter le cours, apprendre ses leçons et faire ses devoirs. Pour les aider, ils disposent du cahier de textes (numérique).

Au mois d’octobre, la classe procède à l’élection des délégués. Ils ont un rôle important car ils doivent écouter les élèves et les représenter au conseil de classe qui a lieu chaque fin de trimestre. Ils sont également le lien entre le conseil de classe et les élèves qu’ils informent des décisions de celui-ci. Élire ses délégués, c’est aussi apprendre la démocratie.

La laïcité au collège

Au collège, on rencontre des personnes d’origine, de culture et d’opinion différentes des siennes. Toutes ces personnes doivent respecter les règles de vie commune. L’une d’entre-elles est la laïcité. Cela signifie que les opinions et les croyances de tous sont respectées mais qu’elles ne doivent pas s’imposer ou se faire remarquer comme le fait de porter un insigne religieux trop voyant.

De même les adultes au collège doivent faire preuve de neutralité et respecter la liberté de conscience des élèves.

La laïcité apporte plus de liberté à chacun et permet de vivre ensemble avec nos différences de manière fraternelle.

Apprendre la responsabilité

Les droits de l’enfant

En France, les enfants sont protégés par des droits :

Droit à une identité

Droit de vivre dans une famille

Droit à l’éducation

Droit à la liberté d’expression

Droit à la protection de sa santé

Droit à la protection contre les discriminations

Les droits de l’enfant sont reconnus par la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) que la France respecte et applique.

La CIDE définit 4 principes fondamentaux :

priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant

la non-discrimination

le droit à la vie, à la survie et au développement

le respect des opinions de l’enfant

 

Les devoirs de l’enfant

Les droits existent car nous avons des devoirs. L’enfant doit donc comme les adultes respecter des devoirs :

ø Respecter les autres

ø Obéir à ses parents, respecter ses parents

ø Respecter la loi

ø Respecter le règlement intérieur du collège

 

La responsabilité des parents

Les parents sont responsables de leur enfant mineur qu’ils doivent protéger et éduquer.

Les parents disposent de l’autorité parentale. Au nom de « l’intérêt de l’enfant », ils décident de son éducation, des soins de santé à lui porter et des punitions à donner si besoin. Les parents du mineur sont responsables des dommages causés par leur enfant à des biens ou des personnes : c’est la responsabilité civile.

La responsabilité pour vivre ensemble

L’enfant doit mesurer les conséquences de ses actes dans ses décisions, dans sa vie quotidienne, au collège, sur Internet.

Il doit agir dans le respect de sa dignité et de celle des autres.

La responsabilité sur Internet

L’usage d’Internet exige d’être responsable.

Il faut savoir ou l’on navigue sur Internet car certains sites proposent des informations fausses, d’autres sont interdit aux mineurs ou même dangereux.

 

Pour se protéger sur Internet, il faut être prudent et responsable :

Utiliser un pseudonyme sur les réseaux sociaux, les forums

Réfléchir avant de publier une photo de soi, ne pas lier sa photo et son nom : Ne donner aucune information sur soi ou sur sa famille sans en parler avec ses parents (nom, numéro de téléphone, adresse ou école)

Ne pas publier des photographies de mineurs sans l’autorisation des parents

Réfléchir aux propos que l’on écrit, aux vidéos que l’on publie sur Internet

Ne regardez que du contenu adapté à votre âge : si l’on voit ou si l’on reçoit quelque chose qui met mal à l’aise, ne cherchez pas à en savoir plus, se déconnecter et en parler ses parents

 

Ne partagez pas trop d’informations

Ne pas pratiquer le cyber harcèlement

Supprimer, sans les ouvrir, les mails que vous n’avez pas demandés ou qui sont envoyés par des personnes inconnues

Ne jamais donner son mot de passe. Changer régulièrement ses mots de passe

Ne rien acheter sur Internet, sans ses parents
Méfiez-vous des inconnus : ne pas rencontrer quelqu’un que vous avez connu en ligne sans en parler à ses parents.

Respectez les droits d’auteur


Vocabulaire

Autonome : Une personne autonome est indépendante ; elle agit sans avoir besoin d’être guidée, conseillée ou contrôlée en permanence par quelqu’un ayant autorité sur elle.

Conseil de la vie collégienne (CVC) : élèves élus pour faire des propositions et agir dans leur collège.

Conseiller d’orientation psychologue (C.O.P.) : le conseiller d’orientation psychologue exerce ses fonctions au centre d’information et d’orientation (CIO) ainsi que dans les collèges et lycées. Il y reçoit les élèves et leur famille pour les informer et les conseiller sur les études et les formations professionnelles.

Conseiller principal d’éducation (C.P.E.) : le conseiller principal d’éducation est responsable de l’organisation de la vie scolaire des élèves. Il gère une équipe de surveillants qui s’occupent des élèves, comptabilisent leurs absences, leurs retenues…

Fraternité : lien de solidarité entre les Hommes en raison de leur lien naturel.

Gestionnaire : le gestionnaire seconde le chef d’établissement pour tout ce qui relève de la gestion matérielle et financière : entretien des locaux ; sécurité ; organisation de l’accueil des élèves, de la restauration, de l’hébergement, etc. Il dirige l’ensemble des personnels administratifs, ouvriers et de services.

Harcèlement : violence physique, verbale ou psychologique répétée sur une personne.

Illettrisme : fait de ne pas maîtriser la lecture ou l’écriture.

Incivilité : non-respect des règles, ni des autres.

Inclusion : fait d’accueillir des élèves handicapés dans des classes ordinaires.

La démocratie : système dans lequel le plus grand nombre exerce le pouvoir par l’intermédiaire de ses représentants. Ici les élèves grâce à leurs délégués peuvent se faire entendre de la communauté éducative.

Laïcité : la laïcité est le principe qui caractérise un État dans lequel le pouvoir politique et l’administration sont indépendants de toute religion. L’État laïque est donc neutre. Il garantit cependant la liberté religieuse et le libre exercice des cultes.

Liste d’émargement : une liste d’émargement est une liste de personnes qui la signent pour attester de leur présence à une réunion, de leur vote à une élection, etc.

Majorité absolue : un candidat à une élection obtient la majorité absolue s’il recueille la moitié des voix plus une. Les votes blancs ou nuls (enveloppes vides, signes de reconnaissance ou mention injurieuse sur le bulletin de vote) ne sont pas comptés. Pour être élu au premier tour d’une élection, les candidats doivent obtenir la majorité absolue.

Majorité relative : un candidat à une élection obtient la majorité relative s’il recueille le plus grand nombre de voix et arrive en tête de l’élection. C’est la majorité qu’il faut avoir au second tour d’une élection.

Ostensiblement : ce mot signifie que l’on agit sans se cacher ou avec l’intention d’être remarqué.

Préjugé : idée préconçue, souvent négative, que l’on a d’une situation d’une personne ou d’un fait sans rien connaître.

Procès-verbal : un procès-verbal est un compte rendu écrit des débats, des travaux, des décisions d’une séance de travail (assemblée, réunion…).

Règlement intérieur : loi du collège, votée par les représentants des élèves, des parents, des professeurs et des personnels de l’établissement.

Responsable : le mot responsable est employé ici dans le sens de raisonnable, sérieux, réfléchi.

Savoir-faire : Les savoir-faire sont les méthodes que l’élève acquiert à l’école pour savoir par exemple comment apprendre, comment faire quelque chose, comment organiser son travail, comment rechercher des informations… À l’école, l’apprentissage des savoir-faire est aussi important que celui des savoirs (les connaissances).

Scolarité : La scolarité est l’ensemble des études d’un élève.

Stéréotype : préjugé, idée fausse et négative de quelqu’un.

Tolérance : la tolérance est le respect de la liberté d’autrui, de ses manières de penser, d’agir, de ses opinions politiques et religieuses.

Vocabulaire

Autonome : Une personne autonome est indépendante ; elle agit sans avoir besoin d’être guidée, conseillée ou contrôlée en permanence par quelqu’un ayant autorité sur elle.

Autorité parentale : ensemble des droits et devoirs des parents, qui s’exercent dans l’intérêt de l’enfant.

Blog : Un blog est constitué d’une ou plusieurs pages personnelles publiées sur Internet, lisibles partout et par tout le monde.

Code civil : Le Code civil regroupe les lois relatives au droit civil français, c’est-à-dire l’ensemble des règles qui fixent le droit des personnes, de la famille et des biens. Le Code civil a été promulgué par Napoléon en 1804. Il réglemente : le droit des personnes (le nom, le statut de la personne humaine…) ; le droit de la famille (la filiation, le mariage, le divorce…) ; le droit des biens (les types de biens, la propriété…).

Convention internationale des droits de l’enfant : cette Convention a été adoptée en 1989 par l’Organisation des Nations unies. 191 pays se sont engagés à l’appliquer. La Convention affirme que tous les enfants ont les mêmes droits, quel que soit leur pays, leur couleur de peau, leur religion. Les principaux droits de l’enfant sont le droit à l’identité, le droit à l’éducation, le droit à la protection, le droit à la liberté d’opinion et de religion…

Défenseur des droits : autorité chargée de défendre les droits de l’enfant. En cas de violation des droits de l’enfant, le défenseur agit pour trouver une solution.

Développement : le développement est le fait pour un pays de connaître une amélioration de son économie et des conditions de vie de sa population.

Émancipation : l’émancipation est l’acte par lequel le mineur cesse d’être sous l’autorité de ses parents. L’émancipation permet à un mineur de plus de 16 ans d’être autonome et de se trouver dans la situation d’un majeur. Toutefois, il ne peut pas se marier sans l’autorisation de ses parents ni être commerçant. Même si c’est le mineur qui la désire, l’émancipation doit être demandée par l’un ou les deux parents au juge d’instance (le tribunal d’instance est le tribunal qui juge les « petits » conflits entre particuliers). Pour l’accepter, le juge vérifie que le jeune a acquis une réelle indépendance et possède une maturité suffisante pour s’assumer et vivre en dehors du foyer familial. Le juge vérifie aussi si cette demande n’est pas l’occasion pour les parents d’échapper à leur responsabilité vis-à-vis d’un enfant difficile.

État civil : l’état civil d’une personne est l’ensemble des informations qui permettent de l’identifier. Dans une mairie, c’est le nom donné au service administratif où l’on déclare les naissances, les mariages et les décès et qui conserve les registres où ils sont inscrits. En France, les registres paroissiaux (livres tenus par les curés) existent depuis l’ordonnance de Villers-Cotterêts : ce document, signé par le roi François ler en 1539, impose aux curés des paroisses d’enregistrer par écrit les naissances, les mariages et les décès. En 1792, pendant la Révolution, les registres sont devenus communaux.

Internet ou Net : réseau de communication permettant de connecter des millions d’ordinateurs à travers le monde.

Majorité civile : en France, la majorité civile est le fait d’avoir atteint l’âge de 18 ans et d’être considéré comme un adulte. Cela permet de se marier, d’ouvrir un commerce, de signer des contrats…

Majorité pénale : la majorité pénale est l’âge à partir duquel un délinquant relève du droit pénal commun. Cet âge est fixé à 18 ans. L’âge de la responsabilité pénale, c’est-à-dire l’âge à partir duquel les mineurs délinquants sont considérés comme suffisamment âgés pour être responsables de leurs actes, est abaissé à 10 ans. De 10 à 13 ans, les mineurs ne peuvent connaître que des mesures de surveillance et d’éducation imposées par le juge des enfants. À partir de 13 ans, dans les cas les plus graves, les mineurs peuvent être condamnés à des peines de prison.

Médiation : la médiation est un moyen de résoudre à l’amiable des conflits entre des personnes par l’intervention d’une troisième personne (le médiateur). Le médiateur est neutre : il respecte les opinions des différentes personnes. Il est indépendant et il n’a pas pour fonction de définir un gagnant et un perdant mais de faciliter le dialogue.

Messagerie instantanée : une messagerie instantanée est une forme de communication en temps réel entre plusieurs personnes qui peuvent communiquer en même temps sur un réseau Internet. Elle est souvent désignée par le terme anglais chat (to chat : bavarder).

Mineur : personne âgée de moins de 18 ans.

Organisation des Nations unies (ONU) : créée en 1945 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’ONU rassemble la quasi-totalité des États de la planète. Cette organisation internationale a pour but de maintenir la paix et la sécurité dans le monde.

Organisation non gouvernementale (ONG) : Les organisations non gouvernementales sont des associations indépendantes des États et à but humanitaire, cherchant à venir en aide aux populations les plus démunies et à atténuer les inégalités entre les hommes.

Responsabilité civile : les parents du mineur sont responsables des dommages causés par leur enfant à des biens ou des personnes.

SPAM : courrier électronique indésirable, envoyé en grand nombre, à but publicitaire et commercial.

Web : abréviation de l’anglais World Wide Web signifiant « toile d’araignée mondiale ».


Textes essentiels sur la justice des mineurs

Textes internationaux

Textes essentiels au pénal
Textes essentiels au civil
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils