Aller au contenu principal

Les médias…

… les moyens de communication de masse comme par exemple la presse, la radio, la télévision, Internet…

4e 3e

Activités

  • La sensibilité : soi et les autres

Des atteintes à la liberté d’expression

L’information dans le monde numérique : cartographier au format paysage tous les types de médias qui nous informent ou qui communiquent des informations. Les classer par type de média et choisir des exemples. Travail en binôme, présentation à l’oral de sa production, outil numérique libre.

Le pouvoir des médias sur l’opinion


  • Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

Une liberté garantie par la loi

Les règles d’utilisation d’Internet : test : « se googoliser ». Chacun saisit son nom sur le moteur de recherche google et tente de construire une « fiche d’identité » : nom, prénom, photo, date de naissance, lieux de vie, loisirs, amis…. Rédiger un guide d’utilisation d’Internet.

Les médias et la démocratie


  • Le jugement : penser par soi-même et avec les autres

DÉBAT : pourquoi les médias utilisent-ils la caricature ?

DÉBAT : quelle place prennent les nouveaux médias numériques dans la vie des collégiens

DÉBAT : les sondages influencent-ils l’opinion ?


  • L’engagement : agir individuellement et collectivement

Réaliser un journal de la classe ou du collège

Créer un blog pour ma classe ou le collège

Réaliser un sondage sur l’usage des réseaux sociaux au collège

Création d’une revue de presse. Choix du sujet libre mais en lien avec un sujet d’actualité du moment. Médias imposés : 2 journaux papiers et en ligne (Le Monde, Figaro), un média global (France-Info), un pure Player (Huffington Post). Le diaporama doit comporter un sommaire avec des hyperliens. Travail en binôme, soutenance du diaporama à l’oral.

 


Documents

Vocabulaire

Agrégateur : un logiciel d’agrégateur prévient de la mise à jour d’un site web ou des actualités qu’il publie (par notification sonore, visuelle, etc.). Également, il importe le contenu nouveau en question et il le fait pour un ensemble de sites.

Blog : un blog est constitué d’une ou plusieurs pages personnelles publiées sur Internet, lisibles partout et par tout le monde.

Curation : pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation est également une manière rapide et peu coûteuse d’alimenter un site sans produire soi-même de contenu. Le contenu ainsi mis en avant permet non seulement d’alimenter le site — même si dans la plupart des cas le site renvoie sur la source originale — mais également de permettre un meilleur référencement du site de curation par les moteurs de recherche.

Déontologie : ensemble des règles et des devoirs professionnels à respecter par chaque profession.

Esprit critique : esprit qui consiste à remettre en cause ou à critiquer systématiquement les informations reçues.

Internet : réseau de communication permettant de connecter des millions d’ordinateurs à travers le monde.

Médias : abréviation de mass média, du latin media, « moyens », soit les moyens de communication de masse comme par exemple la presse, la radio, la télévision, Internet…

Média global : un média qui utilise plusieurs formats pour communiquer : un site, une radio, une chaîne télévisée…

Nouveaux médias : outils d’information utilisant une connexion à Internet.

Portail : en informatique, un portail (web) est un site web qui peut servir d’accueil ou de site de redistribution vers d’autres pages ou sites liés.

Presse : média imprimé sur papier.

Pure player : peut se traduire ici par « tout en ligne ». Désigne une entreprise ayant démarré et exerçant dans un secteur d’activité unique. L’expression est utilisée pour désigner les entreprises travaillant uniquement sur Internet.

Site web : ensemble de pages liées entre elles, consultables à distance. Ces pages sont hébergées par un ordinateur (appelé serveur) relié à l’Internet.

Smartphone : ou ordiphone ou téléphone intelligent ou téléphone mobile. Appareil disposant des fonctions d’un assistant numérique personnel, d’un appareil photo numérique et d’un ordinateur portable. Selon le principe d’un ordinateur, il peut exécuter divers logiciels/applications grâce à un système d’exploitation spécialement conçu pour mobiles, et donc en particulier fournir des fonctionnalités en plus de celles des téléphones mobiles classiques comme : l’agenda, la télévision, le calendrier, la navigation sur le Web, la consultation et l’envoi de courrier électronique, la géolocalisation, le dictaphone/magnétophone, la calculatrice, la boussole, l’accéléromètre, le gyroscope, la messagerie vocale visuelle, la cartographie numérique, de la reconnaissance vocale et de la synthèse vocale. Il est possible de personnaliser son smartphone en y installant des applications additionnelles tel que des jeux ou des utilitaires via un magasin d’applications en ligne différent pour chaque système d’exploitation.

Sondage : enquête visant à déterminer la répartition des opinions sur une question, dans une population donnée, en recueillant des réponses individuelles manifestant ces opinions.

Le cours

Les médias : des moyens d’expression essentiels au fonctionnement de la démocratie

Les médias, c’est-à-dire l’ensemble des moyens de diffusion de l’information, sont un moyen d’expression essentiel. Ils ont un rôle important dans la formation de l’opinion publique (ce que pensent les personnes).

Les médias doivent respecter un cadre de travail,  une éthique : exactitude de l’information, respect de la vie privée, vérification des sources.

Au cours du XXe siècle, ce ne sont plus les seuls journaux, mais la télévision, le cinéma, la radio qui participent au débat démocratique. Au XXIe siècle, la révolution numérique s’accélère et le développement d’Internet permet une diffusion des idées « immédiate et planétaire ». Les nouvelles technologies modifient la manière de travailler des médias. Il semble difficile de se passer d’Internet pour un média désormais.

Tous les citoyens peuvent accéder facilement à un média de leur choix (radio, chaîne télévisée, en numérique…). Les médias vendus sous forme de journaux papier sont moins accessibles car leur prix est élevé en France : Le Monde (2,50€), Le Figaro (2,40€), Libération (2€), Les Échos (2,50€), l’Équipe (1,50€), Aujourd’hui en France (1,10€), Sud-Ouest (1,20€), La Croix (1,90€), L’Humanité (2€) – prix en octobre 2017. C’est l’une des raisons de leur déclin, les Français lisent de moins en moins la presse écrite.

Les médias et la démocratie

Les médias jouent un rôle important dans le fonctionnement de la démocratie. Plusieurs questions se posent :

  • La question de la transparence : en démocratie, la liberté d’expression est essentielle mais les médias sont parfois partagés entre révéler ou ne pas révéler une information qu’ils possèdent. Ils doivent respecter la vie privée de chacun et laisser au gouvernement une marge de « secret » dans la protection du pays par exemple. Mais une fois les faits terminés, ou bien s’ils sont trop graves, la démocratie exige la transparence absolue.
  • Le risque de manipulation. Le financement des médias dépend de capitaux privés qui peuvent vouloir modifier l’information en fonction de leurs intérêts ou peser sur le fonctionnement démocratique. Ce n’est donc plus l’existence de différents médias qui garantit le pluralisme (diversité des opinions).

Exemples :

Journal Le Monde, copropriété de Xavier Niel, directeur du fournisseur d’accès à Internet Free et de Free mobile.

Journal Libération, propriété de Patrick Drahi, directeur d’Altice, groupe multinational présent dans les télécoms (SFR), les contenus, les médias (BFM TV, BFM Business, RMC, RMC Découverte, BFM Sport, Numéro 23, BFM Paris, 01net., Studio Ciné Live, L’Express, L’Expansion, L’Étudiant…), le divertissement et la publicité.

Journal Le Figaro propriété de l’industriel et sénateur Serge Dassault (avions Dassault).

  • Les médias ne sont pas égaux. La télévision, média de masse, touche la majorité des citoyens. Regarder et écouter la télévision place le citoyen dans une attitude passive. De plus, pour faire de l’audience, la télévision est accusée de simplifier les débats et de  » faire  » l’opinion. Avoir de l’audience, c’est être beaucoup regardé ce qui permet ainsi de gagner de l’argent avec les publicités : plus la chaîne de télé est regardée, plus le prix des publicités est cher pour les annonceurs. Du côté des hommes politiques, leurs discours sont souvent liés à la vision du média ou de l’état de l’opinion et non pas selon leurs convictions. Le débat d’idées et la démocratie sont donc peu présents à la télévision.
  • L’importance des médias pour une élection pose aussi le problème de l’égalité d’accès entre les candidats. Les hommes politiques dépendent des médias et du format qu’ils imposent. La télévision, par exemple, conditionne certains comportements : il faut résumer en quelques instants des problèmes complexes (les  » petites phrases « ).

Face à ces questions, l’État continue d’encadrer les médias. Il doit le faire démocratiquement. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a pour rôle de garantir l’égalité d’accès, le pluralisme de l’information, la neutralité de la presse dans le respect de la liberté d’opinion. Ce travail de contrôle devient difficile avec Internet qui permet de contourner les barrières, de multiplier les forums de discussion, d’ouvrir de nouveaux espaces de liberté, mais aussi de diffuser des rumeurs ou des contenus dangereux.

Il ne faut pas surestimer le rôle des médias. Le vote des citoyens ne dépend pas uniquement des médias mais relève aussi d’autres déterminants : sociaux, économiques, culturels…

Les citoyens doivent donc toujours faire preuve d’esprit critique face aux médias. Il faut pour cela ne pas croire toutes les informations (texte, image, journaliste). Pour se faire une opinion personnelle il faut varier les sources et comparer les informations transmises (exemple : deux chaînes de télévision, une radio, un site, un journal..).


Avoir conscience des dangers d’Internet

Internet porte atteinte à la protection de la vie privée. Ainsi les cookies, véritables « mouchards » déposés lors de la fréquentation d’un site, livrent un certain nombre de renseignements, dans un but commercial, concernant l’internaute et ses habitudes. Désormais les recherches sur smartphone sont plus nombreuses que sur ordinateur.

  • « L’anonymat est devenu algorithmiquement impossible », chaque jour les grands du web modifient leurs algorithmes
  • Netflix, Amazon, Deezer : recommandation par algorithme
  • Les données des navigations sont utilisées et enregistrées
  • Les moteurs de recherche enregistrent les données personnelles : (géo)localisation, historique, mots clés
  • Les réseaux sociaux avec notre profil, le consentement de l’utilisateur pour le recueil des données (nom, ville, date de naissance, profession, goûts, etc.)
  • Facebook, Twitter et d’autres déterminent ce qui nous intéresse « à priori », notre fil d’actualité prend en compte le format du contenu, nombre de réactions, historique de l’utilisateur
  • « L’information » arrive plus vite sur les réseaux sociaux que dans les médias traditionnels
  •  Au final notre identité en ligne devient publique et très volatile

Internet peut aussi être le support à la diffusion d’informations fausses, de rumeurs ou d’informations diffamantes à l’égard d’une personne. Internet peut être le support d’actions ou d’idées en contradiction avec les fondements de la démocratie. Des sites propageant des idées négationnistes (niant une vérité historique) ou racistes y sont accessibles.

De même, les cookies pourraient être exploités afin de connaître les opinions politiques des citoyens à travers leurs consultations de sites. Du côté des entrepreneurs privés ou des autorités, il y a le risque d’une société de surveillance : dans certains pays, comme la Chine, les autorités bloquent l’accès à des sites jugés nuisibles comme google ou youtube.

De nouvelles possibilités avec Internet
Internet pourrait répondre à la crise de la représentation
qui se manifeste notamment par une abstention électorale croissante. Il favorise la mobilisation des citoyens sur toutes sortes de questions importantes : pétitions (par exemple contre la peine de mort aux États-Unis), forums de discussion en ligne (chat), appel à manifestation. Internet peut permettre des votes électroniques déjà testés dans certains pays.

Internet permet de proposer une plus grande diversité d’opinion notamment avec les sites d’information de type pure player (uniquement en ligne). Rue89MediapartSlateHuffington PostOwni… depuis 2007, de nouveaux médias en ligne proposent des sites d’information généraliste nés sur le Web sont des « pure players », indépendants (ou presque) des groupes de presse.

En somme il existe un risque réel qu’Internet soit un média sans contrôle démocratique. Internet, en s’affranchissant des frontières, pose le problème du contrôle des serveurs et des sites. Les juridictions nationales peinent à imposer leur verdict et les législateurs à suivre le rythme des évolutions technologiques.

Comparaison 3 Pure players / 3 Sites d’information généralistes en ligne : page d’accueil du mardi 17 octobre 2017


La consommation média en France en 2017 (adultes)

La presse papier est de moins en moins lue, la radio et la télévision se maintiennent tant bien que mal mais le numérique va bientôt tout surpasser.

  • Temps passé sur des applis ou des sites internet pour des activités non vocales (vidéos, photos, lectures, infos, etc.) 3h58 (+ 5 %)
  • Temps passé devant l’écran de TV 3h51 (+ 0,1 %).

D’une façon logique, les ordinateurs fixes et portables sont progressivement abandonnés au profit des supports mobiles.

  • Temps passé sur son smartphone ou sa tablette (hors appels vocaux) 1h54. L’utilisation d’applis de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter explique en partie cette évolution.
  • Temps passé sur le « non mobile », dont majoritairement les ordinateurs 1h42

Cette tendance ne fera que s’accroître au fil des années car non seulement le taux d’équipement augmente (70% des Français sont équipés d’un smartphone en 2016, 76%  en 2017…) mais les applications et l’usage que l’on en fait aussi (commande à distance des produits connectés).

Vidéos

Le cours en images

%d blogueurs aiment cette page :