Aller au contenu principal

Conseils DYS

Qu’est-ce que la dyslexie ?

La dyslexie est un trouble de la lecture spécifique et durable qui apparaît durant l’enfance et l’adolescence (certains auteurs l’appellent aussi dyslexie développementale). La dyslexie est reconnue comme un trouble spécifique de l’apprentissage (abrégé TSA) et trouble en dys-.  La dyslexie désigne un trouble durable du langage écrit affectant la lecture, l’orthographe et aussi l’écriture. On parle de dyslexie (troubles de la lecture) et de dysorthographie (troubles de l’orthographe). Ces troubles se distinguent d’un simple retard d’acquisition, d’un retard mental, d’un problème auditif, d’un problème visuel, d’un problème affectif, d’un problème d’élocution, du bilinguisme. 

Qu’est-ce que la dyspraxie ?

Il n’y a pas une mais plusieurs dyspraxies.

Ce sont des anomalies de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.

La réalisation d’un geste résulte de la gestion coordonnée et automatique de nombreux facteurs temporels et spatiaux qui ont fait l’objet d’une pré-programmation cérébrale.

Celle-ci est incomplète, voire inexistante chez les dyspraxiques et le geste ne devient jamais automatique et nécessite toujours un contrôle volontaire extrêmement fatigant.

Dans le cas de la dyspraxie visuo-spatiale, se rajoutent des troubles du regard, de la perception visuelle et de la représentation de l’espace. (https://www.dyspraxie.info/)

Conseils de base à adapter en fonction des enfants et des élèves.

Certaines polices de caractères facilitent la lecture aux dyslexiques.

Généralement, elles leur permettent de mieux faire la différence entre les lettres comme  b, d, p, q et u/n qui sont les plus confondues.

  • Éviter de mélanger dans un même document les polices.
  • Utiliser une taille de police plus grosse : 14, 16 et plus pour les lecteurs débutants.
  • Utiliser un interlignage de 1,2 voir de 2.
  • Éviter l’italique, préférer le gras, le changement de couleur ou le grossissement pour mettre en évidence.
  • Éviter les présentations en colonne, privilégiez la présentation linéaire au format paysage.
  • Aérer le document, utiliser plusieurs pages.

Attention : lorsque les caractères sont trop gros, notre empan visuel diminue (empan visuel : le nombre de lettres que l’œil voit en une fixation).

Les polices de caractères pour les dyslexiques : réduire les confusions, faciliter la lecture, réduire la surcharge cognitive.

Les polices de caractères qui conviennent le mieux aux dyslexiques sont plutôt sans empattement appelés en informatique « sans sérif ».

Téléchargez les polices de caractères

lexia

Andika-5.000

open_dyslexicIntégrer sur Word les polices de caractères


Pour d’autres conseils : www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/dyslexie-dysorthographie/police-de-caracteres-utile-aide-a-la-lecture/

%d blogueurs aiment cette page :