Aller au contenu principal

Thème 1 Géo Les littoraux

Habiter les littoraux

 

Les notions du thème

Activités

  • Activités et aménagements, 3 EDC réparties 4h

EDC  Le Havre ville industrialo-portuaire p. 254-255, p. 256-257, Phuket une île thaïlandaise dédiée au tourisme p. 258-259 (LLS). Travaux en binôme avec restitution orale. Co-évaluation (AP, voir grille pour évaluer l’oral).


  • Aménagements d’une ZIP/aménagements touristiques 2h

Construction d’un tableau de synthèse comparatif le Havre/Phuket (LLS) Travail individuel, personnalisation du tableau attendue, travail évalué, note perfectible.

LE HAVRE PHUKET
Localisation (continent, pays, mer ou océan)
Description du paysage littoral
Activités principales
Aménagements réalisés par les hommes
Transformations récentes
Impacts de ces activités sur la vie quotidienne des habitants

  • La vulnérabilité des milieux littoraux 3h

ETUDE D’UN DOSSIER  distribué : Dubaï / la baie d’Algésiras Réalisation d’un tableau

Travail individuel, évaluation, note perfectible.

Impacts des aménagements : vulnérabilité des littoraux
pollution Destruction du littoral naturel Flore et faune Sursalinisation de  l’eau de mer Consommation excessive d’énergie
Dubaï
Algésiras

  • La littoralisation 3h

Mise en perspective, changement d’échelle : réalisation d’un planisphère, phénomène de littoralisation, un monde habité (thème filé sur l’année) 3h Travail évalué, note perfectible.

Des chiffres et le vocabulaire

Cartes

Carte mentale du thème

Le cours

Habiter les littoraux.

Des espaces fortement aménagés pour les activités humaines

 
Le tourisme a lui aussi contribué à la transformation des littoraux
. Il existe aujourd’hui dans le monde des milliers de stations balnéaires, construites à proximité d’un village de pêcheurs, d’une grande ville ou dans un espace longtemps resté vide d’hommes. Les littoraux sont la première destination touristique mondiale ; la plage, la mer et ses activités de loisirs attirent les touristes du monde entier. Le tourisme balnéaire est donc une raison majeure de l’urbanisation littorale : hôtels, résidences, ports de plaisance…Les ports ont depuis longtemps quitté le cœur des villes afin de disposer d’installations plus vastes et modernes en eau profonde. D’importants aménagements sont réalisés pour les espaces industrialo-portuaires : bassins, quais, terminaux, usines, zones de stockage. Des terre-pleins artificiels sont ajoutés sur la mer. Aujourd’hui, 80% des échanges de marchandises se font par la mer.

Les conflits d’usage sont nombreux entre les habitants du littoral. Touristes, industriels, commerçants, marins et défenseurs de l’environnement s’opposent souvent en défendant leurs intérêts.


Des espaces vulnérables à protéger

Les littoraux sont des espaces fragiles : la faune et la flore y constituent un patrimoine naturel d’une grande richesse. L’équilibre des littoraux est perturbé par les activités humaines et le réchauffement climatique : montée du niveau de la mer, activités humaines souvent polluantes et destructrices des écosystèmes, exploitation intensive de ses richesses. Les impacts de la hausse du niveau des mers en raison du réchauffement climatique sont nombreux pour les habitants : inondations, tempêtes, érosion côtière.

De nombreux acteurs, des États ou des associations s’engagent dans des actions de préservation de l’environnement littoral pour préserver ces richesses naturelles. Certains pays comme la France ont interdit de construire les constructions nouvelles près du rivage. A l’échelle mondiale, parcs naturels marins et réserves côtières se multiplient : 7% des côtes sont protégées. Pour habiter durablement les littoraux, les femmes et les hommes doivent trouver des solutions pour que le développement de leurs activités ne nuise pas aux ressources naturelles.

Un phénomène mondial de littoralisation
90% des échanges mondiaux de marchandises sont réalisés par voie maritime
, contribuant au développement de façades industrialo-portuaires qui peuvent s’étendre sur des centaines de kilomètres.
2 personnes sur 3 habitent à moins de 100 km d’un littoral :
elles y résident, y travaillent, s’y divertissent et, par conséquent, s’y déplacent.

Les littoraux : des espaces très peuplés et urbanisés (thème 4 filé sur l’année)Les littoraux profitent aussi du développement du tourisme ; chaque année, des dizaines de millions de personnes sont attirées par les mers chaudes du globe. Les littoraux sont devenus la première destination touristique mondiale.

Les plus grands foyers de peuplement du monde comptent tous de très importantes zones littorales. L’attraction des littoraux est ancienne. L’histoire du peuplement, l’exploitation des ressources de la mer et le développement de nombreuses activités expliquent donc la concentration croissante des humains sur les littoraux.

En 2028, 75% d’humains vivront sur les littoraux (6,4 milliards), soit près d’un milliard de plus que la population mondiale actuelle.

Sur les 20 plus grandes mégapoles (villes de plus de 10 millions d’habitants) 16 sont situées à l’intérieur de la ceinture littorale et se développent au rythme d’environ un million de personnes par jour. Les villes côtières permettent souvent la communication avec l’arrière-pays grâce à un vaste réseau de voies navigables, ainsi qu’un accès à d’abondantes sources de protéines animales marines. De nos jours, le littoral représente un aimant puissant pour le tourisme, première industrie de croissance au monde.

 Cependant, le peuplement des littoraux n’est pas continu. Certains sont même vides d’humains, comme le littoral du Sahara : ce sont des déserts humains.

L’ensemble du cours en images

%d blogueurs aiment cette page :