Aller au contenu principal

Thème 2 Géo Habiter une métropole



Entraînement QCM 6e


Dictionnaire d’histoire-géographie et d’EMC, de la 6e à la Terminale

Le cours en images


Activités en classe

Les métropoles, des lieux habités à travers le monde, travail filé sur l’année

Un voyage à travers le monde en parcourant des métropoles. A partir d’un planisphère de format A3 collé sur une double page, il sera complété au fur et à mesure sur l’année : travail préliminaire en classe en AP (nom des océans, lignes imaginaires, colorier les océans).


Caractériser une métropole 3h

Études de cas multiples pour caractériser une métropole. 4 vidéos : Montréal, Mumbai, Mexico, Paris.

Chaque métropole étudiée est localisée sur Google Earth puis sur le planisphère.

Construction d’un tableau de synthèse. Travail individuel évalué, personnalisation du tableau, note perfectible.

 Fonction résidentielleFonction loisir, espaces vertsFonction économique (activité, travail)Transports, voies de communication
Mexico    
Paris    
New York    
Delhi    
Shanghai    

La ville de demain : la prospective territoriale pour aménager les territoires 3h

Paris en 2069 : dans une démarche de prospective territoriale, proposer des actions concrètes pour la mégapole Paris. Travail en groupes de 4, travail en équipes évalué (savoir-être), production évaluée (savoir-faire).

Première étape : 2 vidéos sur la ville de demain et la démarche de prospective territoriale. Compléter l’outil de prospective territoriale pour définir la situation de Paris en 2019 puis les phases d’exploration et d’action pour 2069.

Deuxième étape : chaque équipe réalise une affiche au format A3 pour imaginer Paris dans 50 ans et communiquer son projet au plus grand nombre. Présentation de son projet à l’oral devant la classe et dans le collège.


Vidéos 

RESSOURCES : Habiter une métropole

RESSOURCES : la ville de demain


Le cours

  1. Les métropoles et leurs habitants

Les métropoles dans le monde : des villes gigantesques aux fonctions diverses

La population des métropoles ne cesse d’augmenter et aujourd’hui la population urbaine mondiale atteint  plus de 55 %. Les métropoles les plus nombreuses se situent en Asie avec Tokyo au premier rang de population avec plus de 35 millions d’habitants.

La métropole a deux aspects :

  • c’est un ensemble urbain de grande taille;
  • elle concentre des fonctions supérieures et de commandement, de revenus et d’emplois, des capacités d’innovation, une bonne connexion aux réseaux, notamment internationaux, une capacité d’influence ainsi qu’une notoriété (connue à l’échelle planétaire).

De grands projets urbains, voulus par les élus et mobilisant des architectes et des urbanistes prestigieux, sont des marqueurs du caractère métropolitain des villes et de leur rayonnement (musées, monuments, gratte-ciel).

L’urbanisation contemporaine et la mondialisation se traduisent par une augmentation du nombre de ces grandes villes dans le monde, qui s’accroissent en population mais surtout en surface.

La diversité des habitants dans les métropoles

La forte capacité d’attraction d’une métropole se traduit dans la diversité de ses habitants, de différentes origines :

  • populations venues des campagnes voisines ;
  • migrants internationaux ;
  • touristes ;
  • usagers occasionnels.

Chaque habitant de ces grandes villes est ainsi amené à rencontrer d’autres personnes très différentes, la métropole étant cosmopolite (rassemble des personnes différentes) et dans une certaine mesure le reflet de la diversité du monde. Ce processus est planétaire et touche de nombreuses villes à des degrés divers.

Les métropoles sont des organismes urbains :

  • spatialement étalés ;
  • multipolaires (plusieurs centres dont des centres secondaires)
  • intégrant des espaces bâtis et des zones rurales ;
  • associant des quartiers résidentiels socialement très inégaux (quartier pauvre, gentrifié, ghetto) ;
  • des infrastructures de transports (corridors autoroutiers ou ferroviaires, rocades, aéroports…) ;
  • des zones industrielles ;
  • des quartiers d’affaire (CBD)
  • des espaces récréatifs (parcs de loisirs) et culturels.

Les habitants de la métropole s’appuient sur des moyens de transports et numériques bien développés.

Les métropoles font face à des problèmes multiples

Les métropoles en raison de leur taille concentrent et produisent des problèmes multiples.

Des problèmes environnementaux :

  • pollution ;
  • énergie (chauffage, déplacement sur de grandes distances) ;
  • eau ;
  • déchets ;
  • qualité de l’air ;
  • nuisance de la lumière, bruit
  • climat urbain qui crée un îlot de chaleur.

Des problèmes sociaux :

  • inégalités urbaines ;
  • ségrégation ;
  • fermeture de certains quartiers (fracturation urbaine).

Des problèmes politiques :

  • équipements urbains ;
  • accès à l’espace public ;
  • financements ;
  • qui dirige ?

Paraisopolis, témoin de la fracturation urbaine au Brésil (à gauche une favela, un bidonville – à droite des résidences très confortables).

Ces problèmes posent une question générale : comment penser, construire et gérer la ville durable ? Autrement dit, peut-on imaginer des villes qui, demain, corrigeront les déséquilibres socio-environnementaux observés entre quartiers et/ ou métropoles ? La ville du XXIe siècle tente de trouver des solutions et « réinvente l’urbain ».


  1. La ville de demain

Les défis de la ville de demain

Bientôt vers 2050, les villes devront accueillir 6,3 milliards d’habitants contre la moitié aujourd’hui. Elles devront continuer de proposer de nombreux services à leurs habitants de plus en plus nombreux  tout en respectant l’environnement et la biodiversité et un cadre de vie préservé. Elles devront donc devenir des villes durables.

Les formes de la ville de demain

Deux types de développement des villes s’offrent aux habitants de demain :

Un développement en étalement qui privilégie l’habitat individuel et la construction de grands centres commerciaux en périphérie rendant les espaces urbanisés plus vastes avec un impact sur les paysages.

Un développement par la concentration des habitants dans un même espace urbain par la construction de quartiers de tours ou d’immeubles compacts limitant ainsi les déplacements ville-centre /périphérie et diminuant les coûts d’aménagement.

Les acteurs de la ville de demain

La ville de demain est l’objet des études et recherches de nombreux acteurs selon la méthode de la prospective territoriale : des architectes, des urbanistes mais aussi des géographes, des scientifiques. La ville de demain doit s’occuper de l’urbanisme, des transports, des changements de société, des particularités des territoires, des questions d’environnement et de préservation des ressources. Des villes écologiques qui protègent leurs ressources sont en expérimentation par la création de villes nouvelles dans les pays émergents ou en voie de développement.

Dans les métropoles anciennes, des aménagements qui repensent la façon de se déplacer et la création d’écoquartiers qui préservent l’environnement tout en favorisant la qualité de vie, le développement économique et l’intégration sociale se multiplient. Mais cela ne concerne qu’une partie des habitants des villes pour le moment.

%d blogueurs aiment cette page :